Être mis sur les contribuables. III, 3), • Il [Bucer] imposait par la taille et par le son de la voix ; il avait été jacobin et s'était marié comme les autres (BOSSUET Var. Copyright © 2000-2016 sensagent : Encyclopédie en ligne, Thesaurus, dictionnaire de définitions et plus. phil. FAUCÈRE. Nombre de lettres. Le dictionnaire des synonymes est surtout dérivé du dictionnaire intégral (TID). 10. V, 1), • On ne peut imposer de tache à cette fille (MOL. I, 90). En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de ces cookies. Voir les synonymes d'Interaction classés par nombre de lettres. impose imposé ose osé -ose osée Osée POS pose posé posée See Sée. Proposer une définition. Fig. Mais enfin c'est vouloir que je m'impose un maître. II), • Il y a dans quelques femmes.... un esprit éblouissant qui impose (LA BRUY. 628)— Qu'ils n'imposent point necessité en une chose, laquelle de soy-mesme est libre (CALV. anim. Les anagrammes sont aussi utilisées avec les noms propres pour obtenir des pseudonymes composés des mêmes lettres. III, 4), • Pensez-vous que ma voix Ait fait un empereur pour m'en imposer trois ? imposer le silence). LA fenêtre fournit des explications et des traductions contextuelles, c'est-à-dire sans obliger votre visiteur à quitter votre page web ! Je suis (presque…) la progression du fameux livre […] S'imposer, être imposé, être mis dessus comme un fardeau. fun. 9. de J. C. t. I, p. 269), • Pendant que la vérité est contredite, l'hérésie lève la tête, impose et triomphe (FÉN. Paria, II, 2), • À ceux qui n'ont ni rang ni richesses qui en imposent, il leur reste une âme, et c'est beaucoup (MARIVAUX Marianne, 4e part. Arrêtons ici, chrétiens ; et vous, Seigneur, imposez silence à cet indigne ministre qui ne fait qu'affaiblir votre parole ; parlez dans les coeurs, prédicateur invisible.... Donnant aux nations ou des lois ou des fers, Une femme imposa silence à l'univers, Il faut opposer des faits à la calomnie, il faut imposer silence au mensonge. Imposer, inspirer le respect, la soumission, la crainte. Terme de liturgie. Imposer une feuille. Vous êtes amateur de mots croisés ou de mots à trous ? Le mot proposé passera ensuite par un processus de validation avant d'apparaître sur Anagramme-Expert. se mettre dans l'obligation, la nécessité de faire. Imposer les psaumes. Sparte imposa à Athènes le gouvernement des trente tyrans. Le Scrabble, les mots-croisés, le jeu des chiffres et des lettres, les pyramigrammes et autres jeux de mots ; la liste est longue, et lesanagrammes ne sont pas près de disparaître . Oeuv. II, 12), • Langage ordinaire de la calomnie, qui ne s'énonce jamais plus hardiment que quand elle impose plus faussement (BOURDAL. 4 sous-mots DàG (Mots écrits de droite à gauche, se trouvant tels quels à l'intérieur du mot. imposer le silence). Théb. Qu'elle ne pense pas que par de vaines plaintes, Des soupirs affectés et quelques larmes feintes, Aux yeux d'un conquérant on puisse en imposer, Le discours affectueux de Néron n'en imposa point à Sénèque. I, 66), dictionnaire et traducteur pour sites web. l'homme ne peut-il pas, selon sa coutume, s'en imposer à lui-même ? [se+V • se+V à+comp]↕, (faire) devenir autre une propriété[Classe...], ce qui est exigé par la nature, une pratique, ou la vie. Indexer des images et définir des méta-données. Est-ce peut-être que tous ceux qui errent sont de bonne foi ? ), • Le fourbe qui longtemps a pu vous imposer (MOL. Cela est si vrai, que Massillon a employé, dans une seule et même phrase, imposer et en imposer pour tromper, ne consultant pour le choix que son oreille : Il ne veut ni imposer aux autres ni s'en imposer à soi-même, Del due Robert Robert [il] out non, Qu'en fonz li enposa sun non, Lores receveras tu sacrifise de justise ; dunc [ils] emposerunt sur le tuen altel vedels [des veaux], Tu nus menas en baz, posas tribulatiuns en nostre dos, emposas humes sur les nos chiés [têtes], Je vos prie, por Deu le grant, Que vos meïsmes l'eslevés [l'enfant], E vostre non li enposés, Imposant, sur ce, silence perpetuel à nostre procureur, Lett. Ajouter de nouveaux contenus Add à votre site depuis Sensagent par XML. I, 4), • On veut croire qu'on a entendu, et on s'impose à soi-même (BOSSUET Connais. jamais l'air d'un visage, Si ce qu'il dit est vrai, n'imposa davantage, Faites-moi pis encor, tuez-moi, si j'impose, On veut croire qu'on a entendu, et on s'impose à soi-même, Leurs paroles, aussi peu solides qu'elles semblaient magnifiques, imposaient au monde, Langage ordinaire de la calomnie, qui ne s'énonce jamais plus hardiment que quand elle impose plus faussement, Pendant que la vérité est contredite, l'hérésie lève la tête, impose et triomphe, C'est vouloir imposer aux yeux, et vouloir paraître contre la vérité ; c'est une espèce de menterie, C'est avoir mauvaise opinion des hommes que de prétendre leur imposer par des caresses, Ce malheureux talent de tromper et de plaire, D'imposer aux esprits, et d'éblouir les yeux, Ce grand art d'imposer même à la renommée, Fut l'art qui sous son joug enchaîna les esprits, Nous avons des remarques importantes à faire sur ses expériences ; la manière dont il les a données peut imposer. Imposer le respect, inspirer le sentiment du respect. On s'en sert aussi quelquefois pour désigner le Corps municipal lui-même. )— D'aucuns meschans nous imposent que nous abolissons les bonnes oeuvres (CALV. Histoire d'une anagramme (grec ana, en arrière, et gramma, lettre)... L'utilisation des anagrammes remonte à l'Antiquité avec la civilisation grècque et ses légendes qui y font déjà allusion. Jusqu’à la création de l’ED 540, il n’existait pas d’école doctorale propre de l’ENS dans le domaine des lettres et sciences humaines et sociales. Hist. Découvrez les bonnes réponses, synonymes et autres types d'aide pour résoudre chaque puzzle Parmi les plus célèbres, François Rabelais (Alcofribas Nasier), Pascal Obispo (Pablo Picasso), Boris Vian (Brisavion), etc. Lettres connues et inconnues Entrez les lettres connues dans l'ordre et remplacez les lettres inconnues par un espace, un point, une virgule ou une étoile. S'imposer à soi-même quelque chose, s'en faire une loi, se rendre cette chose obligatoire. Ce magistrat dont la vieillesse vénérable impose le respect à tout un peuple, Les titres ne servent de rien pour la postérité ; le nom d'un homme qui a fait de grandes choses impose plus de respect que toutes les épithètes, Et que la renommée, instruite en ma faveur, Séduisant l'univers, impose à ce grand coeur, Il [Bucer] imposait par la taille et par le son de la voix ; il avait été jacobin et s'était marié comme les autres, De fort près, c'est moins que rien ; de loin, ils imposent, Il y a dans quelques femmes.... un esprit éblouissant qui impose, Ils demandent un chef digne de leur courage, Dont le nom seul impose à ce peuple volage, Sa fermeté m'impose, et je l'excuse même, De condamner en moi l'autorité suprême, Le nom de bataille perdue impose aux vaincus, et les décourage, Je m'étais laissé imposer par le discours et la philosophie de Caton, Ce ton pouvait révolter, mais il imposait, On plaçait auprès des alliés des surveillants capables de leur imposer et de les tenir dans le devoir, L'amour qui l'environne impose à ma puissance, À ceux qui n'ont ni rang ni richesses qui en imposent, il leur reste une âme, et c'est beaucoup, Ils n'auraient point cédé aux évêques ; mais le cardinal légat leur en imposait, Le dieu Fo ne m'en impose pas davantage, quoiqu'il ait eu pour père un éléphant blanc et qu'il promette une vie immortelle, Le cardinal crut en imposer au peuple en les faisant arrêter en plein midi, Au milieu de ces sons discordants d'oiseaux s'élève une grande voix qui leur en impose à tous [le kamichi], Il est sûr que de hautes montagnes, que d'antiques forêts, que des ruines immenses en imposent, Par la pompe des mots, l'éloquence en impose, L'ascendant de son génie [de Buffon] lui soumit tous les esprits.... son nom seul en imposait aux factieux de la littérature, Je n'ai pas jugé qu'on lui pût sur l'État Imposer d'apparent ni croyable attentat, Il est hors de soupçon qu'elle ait pu m'imposer Rien d'assez vraisemblable à pouvoir l'abuser, On ne peut imposer de tache à cette fille, Il s'ensuit de là.... que l'on a voulu très méchamment m'imposer une extravagance pour me tourner en ridicule, Quand Diana rapporte avec éloge les sentiments de Vasquez.... il n'est ni calomniateur ni faussaire, et vous ne vous plaignez point qu'il lui impose, ....Leur imposant faussement qu'ils soutenaient ces propositions, Nous ferons voir que de toutes les citations qu'ils [les jésuites] ont faites des saints docteurs de l'Église pour autoriser leurs prétentions, il n'y en a pas une qui ne soit fausse, et que ces saints ont enseigné si formellement le contraire, qu'on s'étonnera de la hardiesse avec laquelle ils osent ainsi leur imposer, 3e factum pour les curés de Paris, dans les oeuvres de PASCAL, Si quelqu'un pense que j'impose à l'auteur, qu'il se souvienne que je ne lui attribue cette doctrine qu'après avoir montré qu'il ne peut vouloir dire autre chose. Dial. Il ne se dit guère qu'avec mains. ], faire un effort pour déplacer (qqch) devant soi[ClasseHyper. ], communication - communication - intercommunication, intercommunion - communicant, communicateur - communicatif, en veine de conversation - charger qqn d'une tâche désagréable, coller, refiler - dresser, lever - tribulate (en) - éprouver, mettre à l'épreuve[Dérivé], contribution, impôt, taxation, taxe[Domaine], dégager de ce qui embarrasse en transmettant[Classe], communiquer, faire connaître, informer[Hyper. en 2003, d’Ebola en 2014 ou du Mers-coronavirus (encore ! apolog. Aiguillon. L. XIV, 13). Fig. Définition ou synonyme. Mais n'en imposons-nous point à Félix ? Cinna, V, 1), • Non, seigneur, je vous hais d'autant plus qu'on vous aime, D'autant plus qu'il me faut vous admirer moi-même, Que l'univers entier m'en impose la loi (RAC. ), Pour me faire croire ignorant, vous avez tâché d'imposer aux simples, Le fourbe qui longtemps a pu vous imposer, Qui ne s'y fût trompé ? 11. Inst. Participer au concours et enregistrer votre nom dans la liste de meilleurs joueurs ! II, 3), • Imposer silence au zèle de.... (BRIFFAUT Ninus II, IV, 7). S'imposer, v. réfl. Dialogue 9, César, Brutus. ], faire naître un sentiment, un état affectif[Classe...], affecter une attitude pour intimider[Classe], faire un effort pour déplacer (qqch) devant soi[Classe], faire entrer une chose dans une autre[Classe], tirer - pousser (faire déplacer en ...)[Classe], communiquer, faire connaître qqch à qqn[Classe], mettre qqch dans un certain état[Classe...], avoir une certaine destination (pour un chemin)[Classe], avancée, avancées, progrès, progression - avance, avancée, avancement, progression - répondant[Dérivé], marcher, marcher à grandes enjambées, marcher à grands pas[Analogie], aller en arrière, reculer, se replier[Ant. Brutus, I, 4), • Mme d'Arbigny m'imposant tous les devoirs en m'accordant tous les droits (STAËL Corinne, XII, 2). Exemple: "P ris", "P.ris", "P,ris" ou "P*ris" Rechercher. la voix de saint Paul n'a-t-elle point fait sur son esprit plus d'impression que nous ne semblons l'insinuer ? Ees ESO OPM PMI. En 2012, Anagramme-expert devient encore plus perfomant : moteur de recherche amélioré, dictionnaire plus complet, nouvelle présentation des anagrammes, affichage les lettres non utilisées et des sous-anagrammes, calcul des points Scrabble, etc. Sauter à la navigation Sauter à la recherche. Le service web Alexandria est motorisé par Memodata pour faciliter les recherches sur Ebay. On a dit aussi en imposer, pour imputer quelque chose à tort, charger à tort. ), • Les titres ne servent de rien pour la postérité ; le nom d'un homme qui a fait de grandes choses impose plus de respect que toutes les épithètes (VOLT. Thiriot, 26 fév. Tancr. Terme d'imprimerie. II, 4), • Imposons quelque temps à sa crédulité (VOLT. (Cette tournure a vieilli ; mais c'est elle qui explique comment imposer, pris absolument, a signifié tromper, mentir. III, 3), • Il s'ensuit de là.... que l'on a voulu très méchamment m'imposer une extravagance pour me tourner en ridicule (CH. Il s'imposa comme gérant dans cette affaire. Lett. I, 11), • Leurs paroles, aussi peu solides qu'elles semblaient magnifiques, imposaient au monde (BOSSUET ib. I, 3), 9. Absolument. M. de Cés. 1. S'imposer, v. réfl. Le vainqueur impose la loi aux vaincus. des ch. parl. Pensez-vous que ma voix Ait fait un empereur pour m'en imposer trois ? III), • Ils demandent un chef digne de leur courage, Dont le nom seul impose à ce peuple volage (VOLT. 38), XVe s.— Jacques Legris s'excusoit trop fort, et disoit que rien n'en estoit, et que la dame lui imposoit induement (FROISS. ), • Il a su se commander à lui-même, se dompter, se soumettre et s'imposer des lois (BUFF. En savoir plus. 4. ], acte juridique écrit (document certifiant)[Classe], action de voler, de prendre à autrui[Classe], moyen pour obliger qqn (à faire, à être)[Classe], faire appel à une juridiction[termes liés], demander, prier, réclamer - activité, occupation - demande, requête - gonze, homme, individu, mortel, personne, personne physique, qqn, quelqu'un, quelqu'une[Hyper. Charger quelqu'un de quelque chose de pénible, de difficile, de fâcheux. II, 310 (Buffon). Claude et Nér. Apparaissent à cette époque les citations anagrammées, qui peuvent prendre un tout autre sens une fois les lettres interverties. Fixer la signification de chaque méta-donnée (multilingue). Imposer les psaumes. Grâce à vous la base de définition peut s’enrichir, il suffit pour cela de renseigner vos définitions dans le formulaire. II, 4), • Nous avons des remarques importantes à faire sur ses expériences ; la manière dont il les a données peut imposer (BUFF. Je commence donc une série d’ateliers individuels ou pour un petit groupe d’élèves. Entonner, commencer. Les cookies nous aident à fournir les services. Il se dit enfin des matières frappées de droits. Découvrez les bonnes réponses, synonymes et autres mots utiles l'Ét. Imposée en 7 lettres. de la Chine, III, 1), • Le discours affectueux de Néron n'en imposa point à Sénèque (DIDER. Chaque lettre qui apparaît descend ; il faut placer les lettres de telle manière que des mots se forment (gauche, droit, haut et bas) et que de la place soit libérée. Imposer une ville à la somme de.... Une loi autorise ce département à s'imposer deux centimes additionnels. ], demander un paiement, facturer, faire payer, mettre sur le compte de qqn[Hyper. II, 5), • Je sentis le fardeau qui m'était imposé (RAC. S'imposer, être imposé, être mis dessus comme un fardeau. C'est une obligation qui s'impose d'elle-même aux coeurs bien nés. Pourquoi vous imposer la peine de son crime ? 5. [Thème], rendre indispensable, inévitable, obligatoire[ClasseHyper. )— Les poines que l'en impose à ceulx qui pechent et font mal (ORESME Eth. tromp. Imposer les pages qui sont composées. nat. Des grammairiens ont essayé de distinguer imposer et en imposer. part. Puiss. 7 synonymes d'Interaction ont été trouvés. rendre obligatoire; contraindre à (ex. Nous pouvons vous aider : Taper ? • Après lui avoir imposé les mains sur la tête, il lui déclara ce que le Seigneur avait commandé (SACI Bible, Nomb. Mettre dessus. Il ne se dit guère qu'avec mains. Il est aussi possible de jouer avec la grille de 25 cases. • Il faut opposer des faits à la calomnie, il faut imposer silence au mensonge (VOLT. Utilisez les lettres qui sont déjà placées sur votre grille pour trouver tous les mots existants en français qui correspondent à ces lettres. ], besoin, exigence - essentiel, exigence, nécessité - manque - besoin, demande - chose nécessaire, nécessité[Dérivé], appeler, demander, exiger, nécessiter, réclamer, rendre nécessaire, requérir[Hyper. am. III, 2), • Faites-moi pis encor, tuez-moi, si j'impose (MOL. Faire une sorte de violence à quelqu'un pour lui faire accepter ou une personne, ou une opinion, ou une affaire, etc. Phil. Renseignements suite à un email de description de votre projet. Imposer une feuille. ch. Solution pour quantité déterminée, imposée ou autorisée en 5 lettres pour vos grilles de mots croisés et mots fléchés dans le dictionnaire. Pass. Iphig. Singul. Imposer un tribut, des droits, des réquisitions, obliger à payer un tribut, des droits, à fournir des réquisitions. Imposer le respect, inspirer le sentiment du respect. Il s'imposa comme gérant dans cette affaire. Si c'est un mot présent dans le dictionnaire, vous pouvez le proposer à l'aide du formulaire ci-dessous. C'est une obligation qui s'impose d'elle-même aux coeurs bien nés. Les solutions pour IMPOSEE OU ABROGÉ 9 LETTRES de mots fléchés et mots croisés. La solution à ce puzzle est constituéè de 5 lettres et commence par la lettre R Les solutions pour CONDITION IMPOSEE de mots fléchés et mots croisés. 2. Tel : 05 53 92 41 51 It’s also a history book. ib. 12. Répétez les étapes 3 à 7 pour créer une autre valeur DWORD MaxLargeFileSize. III, § 3), • De fort près, c'est moins que rien ; de loin, ils imposent (LA BRUY. volonté imposee 3 lettres By on 13 novembre 2020 No Comments on 13 novembre 2020 No Comments Vous cherchez la lettre ou le mot manquant ? (BOSSUET Anne de Gonz. L'art des anagrammes se perpétue toujours, au travers des nombreux jeux utilisant les permutations de lettres. 5, Oeuv. Médit. de la Chine, II, 2), • Ce grand art d'imposer même à la renommée, Fut l'art qui sous son joug enchaîna les esprits (VOLT. Grâce à vous la base de définition peut s’enrichir, il suffit pour cela de renseigner vos définitions dans le formulaire. Tart. XXXVIII), • Le dieu Fo ne m'en impose pas davantage, quoiqu'il ait eu pour père un éléphant blanc et qu'il promette une vie immortelle (VOLT. Prince de Conty. Le 18e siècle. Divertissement apprécié des hommes de lettres, l'anagramme traverse les siècles, et ce jeu de transposition de lettres d'un mot ou d'une phrase devient un véritable art littéraire. Après lui avoir imposé les mains sur la tête, il lui déclara ce que le Seigneur avait commandé. Les Solutions en 19 lettres pour Mots-Croisés et Mots-Fléchés, ainsi que des synonymes existants. 1. réclamer une chose due, ou qu'on estime due. En ce début d’année scolaire, je vois dans les groupes FB de nombreux enseignants à la recherche d’activités pour des élèves de CE1 ou CE2 non lecteurs. Hist. p. 83)— Je vos prie, por Deu le grant, Que vos meïsmes l'eslevés [l'enfant], E vostre non li enposés (Grégoire le Grand, p. 40), XIVe s.— Imposant, sur ce, silence perpetuel à nostre procureur (Lett. ... 8 lettres: Qu'est ce que je vois? ch. Astuce: parcourir les champs sémantiques du dictionnaire analogique en plusieurs langues pour mieux apprendre avec sensagent. Imposer une pénitence, une peine. Obtenir des informations en XML pour filtrer le meilleur contenu. 6. Charger quelqu'un de quelque chose de pénible, de difficile, de fâcheux. 1.soumettre à un impôt forfaitaire une marchandise, un service, un droit. IX. Lett. de Flandre. Imposer silence aux médisants, à la calomnie, etc. (FLÉCH. S'imposer, se dit de celui qui oblige d'autres à le recevoir comme chef, comme associé, etc. de remission, Bibl. IV, 2), • Leur exemple [des hommes ordinaires] peut bien séduire et détourner quelquefois de la vertu, mais il ne saurait imposer et autoriser le vice (MASS. Pens. Mots en 7 lettres en I. Liste de mots de 7 lettres commençant par I. Voici la liste de tous les mots français de 7 lettres commençant par I groupés par nombre de lettres : implore, implosa, implose, impolie, impolis, importa, importe, imports, imposai. Un joug, un fardeau qui s'impose. 1006)— Voilà assez pour les controverses, afin qu'on n'impose point à la posterité, et qu'ils sachent quelles ont esté les creances diverses sans fard et veritablement (D'AUB. Mettre dans des garnitures les pages composées et rangées dans l'ordre convenable, qu'on serre avec des coins dans un châssis de fer, pour empêcher qu'il ne tombe aucune lettre. nat. ○   jokers, mots-croisés Terme d'imprimerie. ], exigence, revendication - revendication - prétendant - exiger, réclamer, réclamer avec insistance - exiger, imposer, réclamer[Dérivé], demander, faire une demande[Nominalisation], faire, inciter à - contrôle social[Hyper. 3 anagrammes (Nouveaux mots formés en changeant l'ordre des lettres du mot.) Sparte imposa à Athènes le gouvernement des trente tyrans. Morceaux choisis, p. 310), • Il est sûr que de hautes montagnes, que d'antiques forêts, que des ruines immenses en imposent (DIDER. Je prendrai garde soigneusement de ne recevoir en ma croyance aucune fausseté, et préparerai si bien mon esprit à toutes les ruses de ce grand trompeur [un mauvais génie], que, pour puissant et rusé qu'il soit, il ne me pourra jamais rien imposer, Mais, quoi qu'à ces mutins elle puisse imposer, Demain ils la verront mourir ou t'épouser, (Cette tournure a vieilli ; mais c'est elle qui explique comment imposer, pris absolument, a signifié tromper, mentir. N'hésitez pas à soumettre vos propositions et contribuez à l'enrichissement du contenu du site ! rendre indispensable, inévitable, obligatoire, faire naître un sentiment, un état affectif, faire un effort pour déplacer (qqch) devant soi, avoir une certaine destination (pour un chemin), marcher, marcher à grandes enjambées, marcher à grands pas, appeler, demander, exiger, nécessiter, réclamer, rendre nécessaire, requérir, demander un paiement, facturer, faire payer, mettre sur le compte de qqn, faire passer qqch de soi à qqch ou qqn d'autre, acte répréhensible, mauvaise action, méfait, exécution, mise à exécution, mise en application, boulet, devoir, fardeau, poids, poids écrasant, charger qqn d'une tâche désagréable, coller, refiler, dégager de ce qui embarrasse en transmettant, personne qui reçoit de l'argent pour autrui, capacité d'imposition, fiscalisation, imposition, compter, faire payer, mettre sur l'ardoise, mettre sur le compte, acte juridique écrit (document certifiant), gonze, homme, individu, mortel, personne, personne physique, qqn, quelqu'un, quelqu'une, exiger, réclamer, réclamer avec insistance, coercion, coercition, compulsion, contrainte, obligation, pression, appliquer, mettre en application, mettre en pratique. Lett. Myst. 14. 3.rendre obligatoire; contraindre à (ex. Il se dit aussi de celui qu'on soumet au tribut, aux droits, etc. ], infliction - imposition, infliction - imposition - épreuve, souci, tribulation[Dérivé], fonctionnaire chargé des finances[Classe], personne qui reçoit de l'argent pour autrui[Classe], demander un paiement, facturer, faire payer, mettre sur le compte de qqn - faire les comptes, tenir les comptes - charge - bureaucrate, fonctionnaire - recette budgétaire, recettes budgétaires[Hyper. I, 11), • Mais, quoi qu'à ces mutins elle puisse imposer, Demain ils la verront mourir ou t'épouser (CORN. S'imposer, se dit de celui qui oblige d'autres à le recevoir comme chef, comme associé, etc. Il s'est dit également des Milices bourgeoises et des milices de la campagne. Imposer et en imposer veulent dire commander le respect ; imposer et en imposer veulent dire faire illusion, tromper.— Cela est si vrai, que Massillon a employé, dans une seule et même phrase, imposer et en imposer pour tromper, ne consultant pour le choix que son oreille : Il ne veut ni imposer aux autres ni s'en imposer à soi-même (MASS. ], imposition, infliction - imposition, impôt, taxe[Dérivé], déclaration, proclamation - déclaratoire - décider, décréter, ordonner - commander, dire, ordonner - dicter, ordonner, prescrire - décréter, imposer[Dérivé], décret, décret-loi, édit, ordonnance[Dérivé], faire passer qqch de soi à qqch ou qqn d'autre[Classe...], agir ensemble, interagir - acte répréhensible, mauvaise action, méfait - exécution, mise à exécution, mise en application - boulet, devoir, fardeau, poids, poids écrasant - affliction[Hyper.