c’est rien, le soleil a tapé sur ma tête…….délicieusement mienne! Cavale folle Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. « Qui n’a voulu saisir plus, saisir mieux, saisir autrement, pas avec des mots, ni avec des phonèmes, ni des onomatopées, mais avec des signes graphiques ? Poussins étouffés et broyés dans une vis sans fin: 30000 euros d’amende et 6 mois avec sursis requis Et je m’éloigne un peu, te savoure Ne comprenezvous pas que vous êtes méchants ? Ici au Brésil nous avons une sinistre légende de la “Mula-sem-cabeça” (Mule-sans-tête) qui, en courant par les champs, effraye les paysans. Ces expériences, heureuses ou malheu… Ce vendredi, Une tête folle Ni canasson ! Citation & proverbe CAVALIER - 50 citations et proverbes cavalier Citations cavalier Sélection de 50 citations et proverbes sur le thème cavalier Découvrez un dicton, une parole, un bon mot, un proverbe, une citation ou phrase cavalier issus de livres, discours ou entretiens. Merci aussi aux amis du blog qui ont laissé hier et laissent des messages « clin d’oeil », Daniel, Pierre, Amichel, Bruno, Candide, Olivier, Annick, Christina M, Neyde, Guess Who…, surpris par l’orage IL y ades moments ou on frole les precipices.Noisette. > jeandler, Sur les jolies pattes sculptées il est mort et le ciel Montre sa trame et ses accrocs et ses tunnels Ni bourrin et tu as dix-sept ans. O Mon cheval fougueux Sors-moi des parcours aqueux Je vois l'enfant et ses sortilèges >Pascal : Il me semble qu’elles apportent un petit côté ludique, enrichissant et stimulant qui resserrent les liens de cette belle tribu de poètes. Ma liberté, bonjour Ossiane, oui, hier soir, j’ai eu fort tard à discuter loin et haut et beau, de la vie, Et me sentir trimaran Flatteries sur le poitrail Sur cette passerelle Qui vagabonde dans le pré Bonjour Pascal, j’ame tes poèmes plein de sensibilité. Ma liberté chérie, Sur mon front, les steppes La "Rose en Liberté" sans la Liberté, l'Egalité, la Fraternité, ne pouvait parler. Ou C’est tout con De quel droit ôtezvous ces chanteurs aux bocages, De quel droit mettezvous des oiseaux dans des cages ? Superbe image également, Fugitive. tu peux effacer la S de tous les fils que 5 arrête de me regarder avec tes yeux doux ! – entrailles dévorées –, Encore, tête dressée Bonjour Pascal, merci beaucoup d’accepter ma proposition ainsi que pour tes gentilles remarques. Les têtes en France et les corps au Brésil? >Bruno et Pierre (2) : Ce qui m’a trompé, c’est ton adresse email que tu écris de cette façon http://www.ophelie.lacoste@voila.fr alors qu’il faut l’écrire ophelie.lacoste@voila.fr mais peut-être as-tu tes raisons. la plainte que tu siffles en dormant . Extrait du poème Un nuage dans ma main, dans Pourquoi as-tu laissé le cheval à sa solitude, trad de l’arabe par Elias Sanbar, éditions Actes Sud 1996, page 19 La poésie de Mahmoud Darwich, souvent qualifiée de lyrisme épique, célèbre la terre du poète, La Palestine, avec tour à tour colère, peur, fidélité, soucis d’identité. > Bruno, merci de ce petit galop de concert. Magnifique silhouette. On peut encore les voir ici et là dans le pré tels qu’en « eux-mêmes l’éternité les change » Bon dimanche à toi aussi ; il semble que le soleil daigne se montrer. LIBERTE ??? Tu es beau, si précieux, si tendre C’est vraiment désolant, c’est une histoire tragique au fond tu n’es pas sérieux >Kaïkan : Et galoper libre Et puis pour le plaisir : Zingaro et Bartabas Servi par un boucher pansu et puis jovial En claire pureté Coupe, frappe, brise, sans pitié En vie « Je saute de deux puis de une case et l’échec se fait jour ! Malgré mon age je suis peureuse. Je t’embrasse, Bernard. Ils restaient tous ensemble, Juments, étalons, poulains, Pouliches, Avant et après que l’homme n’intervienne Dans leur existence De liberté, De jeux et de courses spontanés. Ces mots ne pouvaient être écrits que par un homme… La robe reluit de tous feux, Le cuir est dur L'encolure est sauve, C'est la prise de mon père Son trésor c'est Mor Vak. tous les chevaux ont bon dos De quel droit mettezvous des oiseaux dans des cages ? http://www.radiofrance.fr/chaines/france-culture2/emissions/toutunmonde/fiche.php?diffusion_id=26342. L’univers de la poésie et de la chanson est un univers d’émotions. Merci Michel pour ces poèmes qui évoquent si bien l’univers de Pam. Qui galope mon âme La crinière au vent, je te nomme maître de l’éphémère Je ne suis pas encore très bien réveillé mais je voulais absolument mettre un petit mot tes photos sont superbes. Les champs obligatoires sont indiqués avec *. En ce qui concerne Interlignes, j’ai répondu en privé à chacun de vous. dans les tempes du temps. Et tout petit l’univers en moi, Sur une case d’échiquier, le cheval est planté Bonne journée à toi , Bourrache et Bernard. L’aile pour l’accrocher au clou de ta fenêtre ? Coupe la corde raide de ta vie Les âmes expieront tout ce qu’on fait aux ailes. Liberté est un poème que l'auteur français Paul Éluard a écrit en 1942 pendant la Seconde Guerre mondiale, comme une ode à la liberté face à l'occupation allemande.Il s'agit d'une longue énumération de tous les lieux, réels ou imaginaires, sur lesquels le narrateur écrit le mot « liberté ». par Une belle chevauchée à faire rêver et qu’on a envie de réaliser en peinture ou en photo. Ce vieux cheval qui se rappelle sa jeunesse et ses courses folles dans les landes, est touchant. Au tout début un jour qu’elle avait du s’absenter >Noisette: « Bon appétit ! Elles sont longues à remémorer les vertus données aux valeurs fondamentales tricolores de l’étendard prestigieux de la France, car la Liberté ne peut plier ni rompre ni fendre, ni s’oublier par excellence. Le pain trempé dans un aphrodisique Je le tirais vers la prairie Où l’aube, qui vient s’y poser, Fait naître l’églogue attendrie Entre le rire et le baiser. Ossiane, J’ai peur! Toute la liberté qu’on prend à des oiseaux Moi, en voyant ces têtes de chevaux, j’ai pensé – sera-t-il possible? Mais Chanfrein chagrin Je t’embrasse Daniel et te souhaite un bon week-end. Pas de souci à te faire pour ta question. Regardez ... sans allié Respectant les vertus, risque de vaciller! >Noisette : Et puis vous pouvez retourner en camargue au lien suivant : A peine avaient-ils posé leurs sabots dans le pré sourire! Ossiane t’y invite, Elles étaient des centaines, elles étaient des milliers mes vagues mes grondements Et quitter mon scaphandre hennissent en nos coeurs. J’ai beaucoup aimé ! Alix. 0 AVIS, CRITIQUES ET ANALYSES. les Esprits du vent, Et le seau de la vie display: none !important; –à travers votre monde – Un poème de Victor Hugo pour les oiseaux; Manifestations d'éleveurs : des animaux morts jetés ou suspendus [VIDEO] Une biche joue avec les vagues... une merveille. beau vendredi soir chaud d’été revenu.. enfin, enfin là, car il n’était jamais arrivé finalement, cet été….mais le voilà de revoilà, et il fait chaud, fort chaud dans le nord, d’un coup d’un seul depuis le début d’après midi…, et les argiles en herbes de Pam gambadent sur mon gazon, et je cabriole, et je gambade comme une petite folle…. splendides avec un « s » c’est encore mieux , n’est-ce pas ? ………………………………….. qui va m’interdire Liberté !, est un poème de Victor Hugo. À propos d’Ossiane S’envoler comme le vent Je vous embrasse et vous souhaite un bon week-end. Lecture du Haïku Calligramme: droite, cadre, gauche. Obstacles trop haut Ce matin, mon cheval me demande de sortir il me dit que ma chambre est tout petite pour galoper il a besoin des champs des montagnes des arbres de l’odeur de la liberté … Ô petit cheval de bois fais comme moi rêve ! Il l’appelle Ma-man, De pré interdit ◊ Beaucoup d’émotion, de fierté et d’expressivité chez les chevaux de Bourrache et de Bernard. Merci Johal, c’est beau. quand on te fête comme une idole, Bartabas t’a sevré et pris pour confident et ce cri qui libère, Il court par les montagnes Qui est-il ? Quand l'alouette a chanté. var ff=null;var fullflag=1;function PanPopfull(fname){if (!fullflag && (ff || !ff.closed)) {ff.close(); ff=null;}if (ff==null || ff.closed) ff = window.open(fname,"PhotoPanoramique","scrollbars=yes,fullscreen");else{ff.focus();ff.location.href=fname;}fullflag=1;}function PanPop(fname,w,h){if (ff==null || ff.closed) ff = window.open(fname,"PhotoPanoramique",'resizable=yes,scrollbars=yes,width='+w+',height='+h);else{ff.focus();ff.resizeTo(w+16,h+50);ff.location.href=fname;}fullflag=0;} Et recueille et se donne Puisque je te vois revenir sur le blog, souhaites-tu participer aux mises en lumière des poètes du blog que je fais sur la page principale ? Parmi des pétales de roses Vit, chante, et fait sortir de terre la prison. Il a franchi l’obstacle, L’enfant parle à sa mère Merci Ossiane, je suis très touchée que tes pensées me lient à cette superbe note ! Ces chevaux t’inspirent une prose pleine d’élégance et de douceur. En cheval que je suis Prenez garde à la sombre équité. Que de beauté dans cette scène! >Daniel : A nous de ne pas nous laisser entraver et de préserver au mieux notre liberté. Lisez, notez, partagez et appréciez la poésie! Sur mon pupitre et sur les arbres Vous trouverez ici toutes les collections que vous avez créées auparavant. Bises et bon dimanche. Un cheval fou dans un grand magasin, J’aime bien Julie Lulu et le Grand Jacques Et si la servitude inutile des bêtes A hue ou à dia Si vivante Les plumes des grands auteurs que sont C. Cros, E. Nelligan, V. Hugo ou Lamartine ont dessiné les mille facettes du cheval qui galope et rue. Poète – ailé, >Maria-D : Une cavale de mots à vitesse effrénée pour vous deux. (Saisir) Vois-tu les jambes En ce dimanche, la prison s’est ouverte ; vos poèmes respirent la liberté dans le vent. Ma page de poésie Victor Hugo : Liberté, égalité, ... Du poing aux crins des chevaux. Carnivore, Bonbonze Bises. Tu me rends Et l'aube est là sur la plaine ! il a écouté les histoires qui te hantent le sang Le cheval, liberté et rébellion, est pensé. Bises, …Mais ce qu’elle préfère sont les matins brumeux qui lâchent Tapis Mille fleurs On dit dans la région que cette fée (dont la baguette se change parfois en disqueuse et coupe-papier) a pour nom Pam. -->, Aller à la section Thèmes Un bisou pour mn espoir retrouvé et bonne journée pour tous. Poetica.fr propose des poèmes d’avenir, du présent, du passé, tous écrits par des poètes sélectionnés pour leur intérêt littéraire Sur mes cahiers d’écolier Sur … Libre au vent Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait. Nous avons des tyrans parce que nous en sommes. Dans sa prison du faire Et des regards courbés. window.onerror=function(){} La calligraphie réalise ce mythe d’un langage pris à la lettre qui, en quelques traits énigmatiques, trace les contours d’une jouissance innommable. Tu es ma force à la cloison de verre les ânes et les chevaux furent tenter par l’herbe verte les fleurs les orties et les odeurs Dans le pré interdit J’écris ton nom Je hennis, montre les dents Et venir se poser ici. Couvre-feu. Belle nuit à toi Et au galop Du bout de sa plume blanche Les giboulées sous un grand parapluie, J’ai visité les Indes la Belgique Je cours sans être libre, et je vis dans les fers, Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. >Annick : Le pain trempé dans un aphrodisique Glissaient sur les vagues du vent. Que des lumières sales Petit homme fou Qui sait si le verdier qu’on dérobe aux rameaux, nos bêtes sont bondées d’un cri ! Je veux fendre les vagues Beaucoup d’humour dans ton dernier poème Tes chevaux sont en pleine forme. Chez toi le détenu, ce témoin effrayant ? Poèmes de Paul Eluard. Cabriole Avec plus de raison nous aurions le dessus, Si mes confrères savaient peindre. Avec des chats des chiens des poules des moineaux C’est beau. J’ai retrouvé mon message, je vais te le renvoyer. Sachez attraper les peits rayons de soleil qui s’offrent à vous. M’a transpercé de sa flèche brutale – Quelle chance tu as ! merci encore à chacun pour vos petits sabots déposés avec tant d’élégance…bonne soirée d’été enfin là, Belle cavalière Vous les dompterez de nos actions qui sait les contrecoups, Le sorcier est savant Et la crinière Comme tant d’autres, je suis séduit par cette calligraphie, à la fois expressive et idéale: Est-ce donc cela Je veux respirer l’air libre John Lyons Le respect du cheval, c’est la fondation de la liberté. Le doux fil de l’amour. Ce beau pré à l’avoine douce Ne peuxtu vivre heureux et content sans cela ? leur secret alors qu’elle chevauche l’alezan, le corps déplié sur les ondulations de l’animal, tandis que d’une main elle maîtrise le rythme, les pieds juste à la pointe des étriers, le buste et la tête légèrement Frappe les amarres de la peur Empreinte de sauvages rencontres Que voulez-vous nous étions enfermés. En cheval libre http://www.signe-chinois.com/symbole-chinois.php?symbole_id=42, (j’aurai tant aimé, Ossiane, pouvoir « signer » ce poème du simple signe chinois auquel ce lien incongru nous mène…), oreilles dressées, Un arbre un fleuve une hirondelle un ange (sans rancune, aucune ! Ton poème, m’a beaucoup plut, on se laisse transporter, se bercer… en pleine liberté, par la sonorité de tes mots. et touchée par tes mots, bourrache, qu’est ce c’est beau de sensible et de raffiné. Débourré : Le cheval. Bon après-midi, je vous embrasse. Victor Hugo :) Ils vivaient libres. Et pourquoi >Annick : Même si elle porte encore en elle la fièvre de cette nuit trop hâtive où les rêves se séparent, elle se laisse envahir par sa douce chaleur, ce roulement tranquille qui l’emmène dans ce matin des songes où glissent les angoisses.. Pouliche en Paradis, Bruno, selle ton cheval toi le gardien du nom En cheval libre Venez partager vos poèmes, vos tableaux. Envie de liberté, chauffant ses sabots usés mon cheval se cabre dans un orage de nuages qui sont des putréfactions de chairs à naufrage mon cheval hennit dans la petite pluie de roses que fait mon sang dans le décor des fêtes foraines mon cheval bute aux buissons de cactus qui sont les nœuds de vipère de mes tourments mon cheval bute hennit et bute vers le rideau de sang de mon sang Quelqu’un t’a mis en cage de verre Le sort te tient pendant que ta démence brave Citation & proverbe CHEVAL BLANC - 7 citations et proverbes cheval blanc Citations cheval blanc Sélection de 7 citations et proverbes sur le thème cheval blanc Découvrez un dicton, une parole, un bon mot, un proverbe, une citation ou phrase cheval blanc issus de livres, discours ou entretiens. Poulinière Bon week-end. D’un splendide vaisseau, mais mon sort est amer Du plus profond de l’être et puis la vie cela me rend vivante, qu’aucune envie de gagner le sommeil, La goutte de liberté Car le noyer personne ne pourra Oiseaux, poissons, évêque et troupes d'anges Jusqu'au château porte haut le cadavre Dessus les flots qui chantent ses louanges. Passe un beau dimanche, ici, le soleil va, part, fait lourd, une bise, un orage ce matin, impossible de savoir ce qu’il offrira cet aujourd hui en pluies ou soleil…. Aller à la section Liens Liberté… Et être un hippocampe À tous ces enfermés donnez la clef des champs ! Il se sent étonné Cheval jailli de la tempête et du dégel, Agite le panache à ton front blanc de sel Et, d'un train paresseux, mène les funérailles. Il a le choix : sauter de deux cases pour s’aventurer, Ainsi fait, le Roi vocifère aidé de ses deux tours : Sur notre site, vous pouvez trouver un grand recueil de poèmes de plus de 1000 poètes. Un article de la revue Liberté (Volume 30, numéro 6 (180), décembre 1988, p. 3-121) diffusée par la plateforme Érudit. appelle les étoiles Du treillage aux fils d’or naissent les noires grilles ; Merci pour ce beau partage de sensations. et puis je pense… fermer l’écran, et mince, je vois ton autre commentaire, alors je ris plus encore! Un cheval fou dans un grand magasin ». File le câble des soucis Je t’aime mon petit cheval et prend plaisir à étirer le temps de m’évader, galoper, Bon dimanche à toi. Bonsoir Bernard, c’eut été dommage de ne pas m’emparer de la perche calligraphique que tu me tendais; je n’y avais pas pensé;-) J’ai quand même laissé ton nom;-) C’est un très beau signe en mouvement; j’y vois un cheval au galop. La légende que tu racontes m’effraie aussi Déjà que j’ai peur des chevaux dans leur intégrité ouvrant grand ses narines Ou plutôt allez voir sur son site au coeur de la nuit Brise le cristal de ton coeur, Fausse un serment qui te lie Silencieux effroi d’un cheval de terre, Les visages de la peur lui raconte son rêve En cheval de mer Du matin jusqu’au soir, Casse le verre de ton âme chantent les herbes folles » Je veux vivre d’air libre Il est ivre de joie Pam, Mes pensées sont toujours dirigées vers Pam. pas les oublier, à penser à eux et à admirer le courage, qui pour certains, les a entrainer dans cet enfer. Tu veux être libre, homme ? « L’idéogramme est le fantasme du poète en son rêve d’une impossible plénitude. et magie de ses rêves J’avoue que je suis impressionnée par la qualité d’expression de ces statues anciennes. Pour tant de coups s'ouvre le ciel de havres. merci pour tous ces partages, que tu favorises. Qui m’attend Inattention de ma part..rien de plus; J’attend donc ton petit mot Ossiane .